Contenu

Vers la Normandie à vélo

publié le 19 janvier 2010 (modifié le 17 mars 2011)

Après une première initiative en 2004, six associations des trois départements de l’ouest de l’Ile de France, Allez-y à vélo, Les Amis de la nature, l’AF3V, Mieux se déplacer à bicyclette (MDB), Naturellement Nanterre et Réseau vélo 78, rejointes par une association normande, ont élaboré un projet d’itinéraire pour une véloroute de Paris vers la Haute Normandie. Elles se sont adressées aux décideurs et ont organisé des randonnées de découverte de cet itinéraire. Au fil des années, des aménagements ont été réalisés par chacun des départements concernés et le rêve pourrait bien devenir réalité !

Ces associations ont des buts divers : environnement, tourisme, promotion de l’usage du vélo dans les déplacements. Certaines sont adhérentes à la charte des circulations douces de la Région Ile de France, et/ou sont engagées dans le développement d’itinéraires cyclables et la promotion des déplacements en vélo, et/ou interviennent depuis plusieurs années dans les aménagements concernant les chemins de halage du canal St Denis et de la Seine. Toutes sont animées par la volonté de voir se réaliser dans des délais raisonnables une liaison entre Paris et la mer.

Elles se sont attachées à rechercher un itinéraire permettant une utilisation à caractère touristique, respectant le mieux possible les critères définis pour les véloroutes (sécurité, agrément, desserte de sites touristiques, facilité du profil, etc.) et autant que faire se peut en site propre. Les véloroutes et voies vertes projetées ou en cours de réalisation dans le Département de l’Eure ont été prises en compte.

Un itinéraire attrayant

L’itinéraire proposé a son départ au Parc de la Villette. Il sort de Paris et de la proche banlieue par le chemin de halage le long du canal St Denis, puis par les berges de la Seine jusqu’à Conflans-Ste-Honorine. Une alternative permet de raccourcir l’itinéraire de 11 km environ en reliant le pont de Bezons à Sartrouville.

A partir de Conflans Ste Honorine, cet itinéraire suit la vallée de l’Oise jusqu’à Neuville. La partie entre Paris et Neuville pourrait être également suivie par la future véloroute Paris - Beauvais.

Après avoir franchi l’Oise entre Neuville et Jouy le Moutier sur une passerelle en cours de construction, il emprunte une ancienne voie ferrée jusqu’à Vauréal. Il traverse ensuite Cergy le Haut pour rejoindre le parc naturel régional du Vexin français à Saillancourt puis il utilise l’ancienne voie ferrée Meulan - Sagy chaque fois que le tracé en a été préservé jusqu’à Wy-dit-Joli Village. Il se poursuit par des petites routes vers Maudétour-en-Vexin, Villarceaux, Omerville et enfin Bray-et-Lû. Il rejoint là la vallée de l’Epte où le Département de l’Eure prévoit l’aménagement d’une voie verte vers Gisors et Etrepagny d’une part, vers Gasny d’autre part permettant un prolongement en Normandie par la vallée de la Seine (Le Havre) et vers Dieppe .

Légende de la carte : en bleu, l’itinéraire proposé en Ile de France, en rouge, le projet en Normandie.

Les D81, D159 et D142 suivent approximativement cet itinéraire. Cependant, si elles peuvent peut-être satisfaire une pratique cyclosportive, elles sont trop fréquentées pour une pratique familiale et de tourisme.

De nombreux atouts

- La présence d’une ancienne voie ferrée permet d’envisager la réalisation d’un site propre et, en attendant, la proximité de routes départementales permet une réalisation par tronçon, l’ensemble du trajet étant déjà praticable, par la route pour les cyclotouristes expérimentés, en VTT et souvent en VTC par les chemins.

- Un intérêt touristique indéniable, aussi bien pour les franciliens se rendant vers la Manche, que pour les Britanniques souhaitant rejoindre la capitale, puisqu’il traverse des sites présentant un fort intérêt pour leur caractère naturel, historique ou culturel, valorisant ainsi le patrimoine de la vallée de la Seine et du Parc de Vexin.

- Il permet d’insérer dans un projet national de multiples initiatives d’aménagement.

Cet itinéraire est désormais retenu par la mission nationale Véloroutes et voies vertes et par la Région Ile de France. De nombreux aménagements ont déjà été réalisés ou sont programmés.

  • le canal St Denis,
  • les berges de la Seine (Hauts-de-Seine), de l’Oise,
  • la passerelle vélos sur l’Oise entre Neuville et Jouy le Moutier (Val d’Oise),
  • des voies vertes dans le département de l’Eure,
  • l’avenue verte en Seine Maritime. L’espoir est grand de le voir se réaliser dans peu d’années.

Vous pouvez visualiser cet itinéraire sur une carte..

Vous pouvez aussi télécharger le dossier de synthèse :
- de l’itinéraire global de Paris à Bray et Lû actualisé en décembre 2009

et les dossiers de présentation de chacun des tronçons :

- entre Paris et Gennevilliers
- entre Gennevilliers et Conflans-Ste-Honorine ainsi que la carte.
- entre Conflans-Ste-Honorine et Bray-et-Lû (limite de l’Ile de France)

Toutes les associations et cyclotouristes d’Ile de France et de Normandie intéressés, sont invités à nous rejoindre pour faire avancer ce projet.

Flux RSS des commentaires
Flux RSS des commentaires