Des tarifs incitatifs en fin de semaine ?

publié le 23 juin 2004 (modifié le 30 juin 2004)

Les Amis de la nature demandent au Syndicat des Transports d’Ile de France d’ encourager les randonneurs à utiliser les transports collectifs le dimanche.

Les seize associations locales des Amis de la nature regroupées au sein du comité régional d’Ile de France pratiquent des activités de pleine nature et notamment la randonnée. Celles-ci constatent que du fait que les randonneurs ne bénéficient plus d’une réduction (suppression des bons-randonneurs) et que les tarifs ont augmenté d’une façon conséquente ces dernières années ( 3,5% prévus au mois de juillet 2004), ceux-ci ont tendance à utiliser de plus en plus la voiture pour se rendre sur les lieux de leur activité.

Les Amis de la nature ayant dans leur vocation à la fois l’accessibilité des loisirs au plus grand nombre, le développement d’un tourisme doux, et la protection de l’environnement souhaitent pouvoir continuer à organiser leurs sorties en utilisant les transports en commun.

En conséquence ils demandent :

- pour les voyageurs occasionnels franciliens, la création d’un tarif réduit le dimanche, comme cela existe par exemple en Allemagne où il est possible de voyager à cinq le dimanche avec un seul billet,

- pour les détenteurs d’une carte orange qui voyagent occasionnellement hors des zones couvertes par leur carte (c’est le cas des randonneurs), la possibilité de ne payer que le prolongement de parcours,

- pour les détenteurs d’une carte intégrale (à l’image des cartes Imagin’R) la possibilité de voyager gratuitement le dimanche sur l’ensemble de la région,

- pour les détenteurs de carte type "seniors", la possibilité de bénéficier d’une réduction, comme cela se pratique sur les TER dans les autres régions.

Cette demande a été faite au STIF, à la Région, à la SNCF, à la RATP.

Nous apprenons, avec satisfaction, que le Président Huchon demandera au STIF le dézonage de la carte orange le week-end afin de permettre aux Franciliens de circuler librement pour leurs loisirs sur l’ensemble du territoire régional.