Contenu

Les J.O., une aubaine pour le vélo ?

publié le 22 février 2012

Ce qui n’était qu’un ambitieux projet sera demain une réalité : l’organisation des Jeux Olympiques à Londres aura fortement contribué à la réalisation de cette nouvelle véloroute !

Un projet né en 1999

Elaboré en 1999 à l’initiative des Amis de la nature de Colombes avec quelques associations qui souhaitaient l’aménagement des berges de la Seine sur le nord des Hauts de Seine, ce projet prit rapidement de l’envergure pour devenir un projet de Paris à Conflans Ste Honorine puis vers la Normandie.

Reconnu au schéma directeur de la Région Ile de France en 2008, puis au schéma national des Véloroutes et voies vertes en 2010, il compte désormais parmi les itinéraires européens.

Une nouvelle impulsion

A l’initiative du Département de la Seine Maritime, une association est née en octobre 2009, l’Association pour le développement et la promotion de l’Avenue verte London Paris avec un double objectif :
- jalonner et promouvoir pour juillet 2012, date des Jeux Olympiques à Londres, un itinéraire cyclable continu sur un tracé provisoire
- réaliser et promouvoir à terme la Véloroute Paris - Londres sur un tracé définitif, le plus possible en voies vertes et routes peu fréquentées.

Cette association regroupe 8 collectivités territoriales concernées par le projet : Paris, la Seine St Denis, le Val d’Oise, les Yvelines, le Région Ile de France, l’Eure, l’Oise et la Seine Maritime.

Lors de son dernier conseil d’Administration en 2011, elle a admis les Amis de la nature (Comité régional) et l’association Réseau Vélo 78 en qualité de membres associés.

Le tracé

Le tracé de cette véloroute en Ile de France avait déjà fait l’objet d’une large concertation des Associations et des Conseils généraux concernés. Le tracé définitif s’éloigne peu de nos propositions. Mais face à la contrainte d’une ouverture à l’échéance des J.O. , un itinéraire provisoire, pas toujours satisfaisant, a été retenu lorsque c’était nécessaire.

Parmi les bonnes surprises récentes, la réalisation très prochaine d’une belle piste cyclable entre Conflans Ste Honorine et Neuville par exemple. Par contre, certaines de nos demandes, notamment dans le département des Hauts de Seine ont été trop tardivement prises en compte pour être étudiées et réalisées dans les délais : malgré nos différentes interventions, l’itinéraire provisoire ne passera pas par le Parc des Chanteraines, mais nous continuons à espérer que les berges de Seine seront enfin ouvertes à hauteur de l’usine des Eaux.

Promotion et évènements

Avant l’été, l’itinéraire sera jalonné, il fera l’objet d’un topoguide et sera également décrit sur un site internet.

Des évènements sont déjà prévus sur ce parcours à l’initiative d’associations. Citons par exemple, la grande balade de MDB le 24 juin et la randonnée de Cyclotranseurope et de Dynamobile dans la deuxième quinzaine de juillet 2012.

Les Amis de la nature et Réseau Vélo 78 , ainsi que toutes les associations qui depuis l’origine ont porté ce projet continueront à agir pour que le provisoire ne dure pas et que le définitif soit le plus possible conforme à leurs voeux.