Les Amis de la nature de Colombes

Un pied (de vigne !) en Bourgogne

publié le 6 avril 2019

Nous étions 10 à participer à cette escapade du 15 au 17 mars 2019 au pays de la moutarde, du pain d’épices et du cassis, si utile pour la dégustation du KIR (Le saviez-vous ? Le chanoine KIR , maire de la Ville de Dijon, a créé son fameux « breuvage » pour écouler un stock de Bourgogne blanc se trouvant alors dans les caves de la Mairie !!)

JOURNEE de VENDREDI

Après 1h 30 de TGV et notre installation à l’ETHIC HOTEL, nous voilà partis pour rejoindre HERVE, Président des AN de DIJON, sur la place de la Liberté. Il était accompagné de MARC, un puits de Sciences pour qui la Ville de DIJON n’a aucun secret ! Pendant 3 heures durant, nous avons admiré hôtels particuliers, porches aux portes sculptées, les églises Notre-Dame (et son horloge : le Jacquemart), St-Michel, la Cathédrale Ste-Bénigne, l’Ancien Palais des Ducs de Bourgogne (maintenant, la Mairie), les rues piétonnes, quelques toits aux tuiles vernissées, des maisons aux poutres en bois …
Il nous fallait bien un petit remontant après cet après-midi (fraîche) bien remplie : et hop ! Un bon verre de Kir dans une jolie brasserie de la Ville !
Encore un grand merci à MARC et HERVE pour ces riches instants passés en leur compagnie.

JOURNEE de SAMEDI au soleil !!!!

Petite rando au programme de l’après-midi. Une visite aux HALLES le matin pour prévoir notre pique-nique et nous voilà partis vers le Lac KIR (encore lui !) en passant par le jardin botanique. Les plus courageux ont même grimpé jusqu’au belvédère pour admirer le panorama sur le Lac et la vue sur la Ville.
Au retour dans la Ville, nous avons décidé, comme la veille, que notre journée se terminerait par le traditionnel apéro ! Mais le moment venu, pas de brasserie ouverte, pour notre Kir , la manifestation des Gilets Jaunes entraînant la fermeture de certains commerces.

JOURNEE de DIMANCHE

Aïe ! Aïe ! Aîe ! Plus de soleil mais un temps de MARS ! Qu’importe ! Dijon est aussi une ville de Musées !
Sur les conseils de Marc, nous nous rendons donc au Musée de la Vie Bourguignonne : Musée sur la arts et traditions populaires qui a la particularité d’avoir reconstitué toute une rue avec façades et boutiques d’autrefois (la pharmacie, le fourreur, le boucher, …) Une mention particulière pour le coiffeur et une méthode très barbare pour les permanentes ! Mesdames, vive les cheveux raides !!!!!

Une dernière visite avant le déjeuner au restaurant (il fallait bien goûter à quelques spécialités bourguignonnes !) : les TOMBEAUX des DUCS de BOURGOGNE.
Dans le Palais, une salle avec 2 tombeaux magnifiquement décorés : il s’agit des gisants de PHILIPPE le HARDI et de JEAN SANS PEUR avec son épouse MARGUERITE de BAVIERE.
Ils sont veillés par des anges aux ailes dorés et à leur pied, des lions aux expressions différentes et au nombre d’incisives … improbables !! Une merveille !!!

Repus, il est temps de récupérer nos bagages à l’hôtel et de nous rendre à la gare, avec pour certains une halte pour la Marche du Siècle sur le climat.
Il faudra revenir, ne serait-ce que pour visiter le Musée des Beaux Arts, situé au sein du Palais des Ducs de Bourgogne, et qui, dans 2 mois, réouvrira ses portes après plusieurs années de travaux de rénovation. A noter : il y a une salle consacrée au sculpteur François POMPON (Marc et Hervé ont été unanimes !!!)